Le clonage capillaire : l’avenir des greffes de cheveux

clonage capillaire

Après l’âge de 35 ans, de nombreux hommes sont touchés par le problème de la calvitie. A l’âge de la ménopause, les femmes sont davantage touchées par l’alopécie partielle et l’amincissement des cheveux. Que ce soit en usage interne comme les injections et les comprimés ou en usage externe comme les lotions, sérums et masques, le produit miracle n’existe malheureusement pas. Pour y remédier, certaines avancées sur de nouvelles techniques sont testées dans le monde scientifique. C’est notamment le cas du clonage capillaire. Où en sont les recherches sur ce sujet ? Trouvez la réponse à toutes vos questions en lisant ce qui suit.

Le clonage capillaire, qu’est-ce que c’est ?

Dans la technique de clonage des cheveux, les cellules germinales des bulbes pileux sont cultivées artificiellement pendant plusieurs semaines en laboratoire afin qu’elles puissent se multiplier et être réinjectées dans le cuir chevelu par la suite. Pour produire de nouveaux cheveux, ces cellules sont censées proliférer à l’intérieur du corps. Néanmoins, certaines questions restent à approfondir dans cette méthode. À long terme, quelle sera l’évolution possible de ces cellules clonées ? Pourraient-elles avoir des impacts négatifs sur l’organisme ? En effet, des résultats concluants n’ont pas encore été démontrés lors d’essais cliniques sur l’homme. Une nouvelle pousse de cheveux dépigmentés a été observée sur des souris. Les tests de clonage de cheveux se poursuivent donc. Depuis plusieurs années, la recherche se concentre sur l’auto-clonage des cheveux. L’auto-clonage de cheveux consiste à implanter des cheveux extraits par épilation sur une même personne, et ne nécessite plus l’injection de cellules. A partir d’une micro-incision, la réimplantation se fait dans la zone chauve du cuir chevelu et le cheveu est doté de sa tige, de son bulbe et de son follicule. Cette voie est prometteuse. En effet, là où le cheveu a été extrait, une nouvelle pousse apparaît. De plus, de nouvelles pousses apparaissent à proximité de la racine nouvellement implantée, ainsi que la naissance d’un nouveau cheveu. Le risque de rejet n’existe pas dans cette nouvelle méthode d’auto clonage des cheveux en cas d’efficacité car le cheveu implanté est celui du patient.

Où en est la recherche ?

Actuellement, la méthode de clonage des cheveux cherche à dupliquer les cellules souches de follicules pileux sains afin de les réintroduire sur les parties glabres du cuir chevelu. Les tests cliniques ne sont toujours pas concluants à ce jour. En effet, les chercheurs n’en sont encore qu’aux premiers stades de l’expérimentation, mais pour ceux qui doivent faire face à une alopécie cicatricielle et à une calvitie, les perspectives du clonage capillaire restent intéressantes. En outre, le traitement des problèmes de perte de cheveux par la méthode du clonage ne peut pas encore être appliqué à l’homme. Les résultats des tests sur les souris ont montré, entre autres, des cheveux qui repoussent de manière incontrôlée et des cheveux dépigmentés. En outre, la capacité des cheveux clonés à se reproduire tout au long de la vie de la personne concernée n’a pas encore été démontrée. Le projet d’un traitement de la calvitie par cellules souches reste en suspens tant que ces problèmes ne sont pas résolus. D’autre part, bien que les experts assurent que le clonage des cheveux reste viable et que les problèmes actuels de la méthode sont en voie de résolution, la date de mise en œuvre reste malheureusement incertaine. Un tel traitement n’arrivera probablement sur le marché que dans au moins dix ans. En outre, le coût de ce traitement sera certainement élevé.

Quels seraient les avantages du clonage des cheveux ?

Au cours de plusieurs époques, de nombreuses personnalités ont cherché à mettre fin à leur problème de calvitie. Beaucoup ont essayé des lotions capillaires, des préparations traditionnelles et même des hormones, mais en vain, le problème persiste. Les perspectives de mettre fin à la calvitie et de régénérer ou faire repousser les cheveux se trouvent donc dans la recherche sur les cellules souches. Par rapport aux traitements actuels tels que les produits capillaires externes ou internes, le clonage des cheveux offrira sûrement une multitude d’avantages au patient une fois la méthode officiellement validée. Parmi ceux-ci, il permettra de résoudre les problèmes de la chirurgie capillaire tels que le long processus de cicatrisation et la longueur de la procédure, notamment en éliminant l’étape de l’extraction. Cette voie pourrait être empruntée, pour une solution efficace à la perte de cheveux, grâce aux recherches continues sur la méthode qui sont menées par des experts de différents laboratoires dans le monde. Cependant, une telle méthode n’est pas sans risque puisqu’il s’agit d’une manipulation de cellules souches et que celles-ci peuvent évoluer en cellules cancéreuses en cas d’erreur ou de mutation. La méthode doit donc être réellement mature avant de pouvoir être proposée sur le marché.

Quels sont les traitements disponibles à ce jour ?

Pour corriger la calvitie, la technique la plus efficace aujourd’hui est la greffe de cheveux. Pour la santé des patients, elle reste sans risque. Vous pouvez donc réaliser une greffe de cheveux en attendant l’avancée des recherches sur le clonage des cheveux. Le résultat est généralement visible dès trois mois après l’intervention. Cette méthode consiste à extraire soigneusement les greffons un par un et à les implanter sans chirurgie. En outre, le processus suit un protocole codifié pour garantir la qualité de l’intervention. La greffe de cheveux est réalisée par un médecin spécialisé. Plusieurs séances sont nécessaires pour que le traitement soit efficace. Ce traitement consiste à prélever des unités folliculaires afin d’avoir des micro- ou mini-greffes. Elles seront ensuite implantées sur la zone capillaire qui souffre d’une chevelure clairsemée. Il s’agit d’une solution définitive et esthétique pour traiter la calvitie. Plusieurs traitements ont aussi eu des effets positifs sur la santé des cheveux. Il y a, par exemple, la luminothérapie, le microneedling, la mésothérapie, le traitement PRP ou la mésogreffe qui permettent de corriger les déficiences du cuir chevelu. Ces traitements ont prouvé leurs résultats à travers des études scientifiques, notamment pour ralentir la progression de la calvitie, stimuler la croissance des cheveux et réduire leur chute.

Les conseils pour se débarrasser des cheveux blancs
Les astuces pour friser ses cheveux sans les abîmer